De la viande en modération ?

Deux étudiantes, Louise Comanescou et Estelle Boudier, ont commencé un travail de maturité sur la viande en s’intéressant à sa consommation de plus en plus importante dans le monde et à l’impact environnemental que sa production occasionne.

Journée sans viande - logo

Dans cette perspective, elles ont pris contact avec M. Frund, gérant de la cafétéria, qui a accepté de concocter un menu spécial pour la Journée de la Terre nourricière. Deux menus seront ainsi préparés le 21 avril : un menu avec de la viande et un menu sans.

Louise et Estelle profiteront de l’occasion, notamment au travers d’un sondage, pour évaluer le potentiel de ce genre d’approche et savoir si les utilisateurs de la cafétéria seraient prêts à entamer une telle démarche plus régulièrement, à l’image de ce qui vient d’être décidé en janvier 2015, dans la commune de Lausanne, où les réfectoires des écoles et des garderies proposeront, une fois par semaine, des menus sans viande ni poisson.

Les commentaires sont clos.